中文 | English | Fran?ais | 日本語
Accueil  |   Tableaux  |   Chine  |   Monde  |   Economie&Vie  |   Culture&Mode  |   Tourisme&Gastronomie  |   Sports
Coupe du Monde : les nouveaux métiers du numérique à l'honneur
http://fr.youth.cn     2018-06-26 00:00:00
 

Coupe du Monde : les nouveaux métiers du numérique à l'honneur

  Alors que la Coupe du monde de football bat son plein, les stars du ballon ne sont pas les seules à faire le buzz, car d'autres catégories plus hétéroclites se sont retrouvées sous les projecteurs : go?teurs de crevettes, jeunes livreurs de repas, ouvrières chinoises, présentateurs de Taobao… En réalité, toutes ces nouvelles professions ont pu voir le jour grace à la nouvelle industrie du commerce en ligne qu'a initiée Alibaba. Car bien au-delà du mondial, il ne faudrait pas oublier les autres nouveaux métiers de la révolution Alibaba tel que les éleveurs de robots, les livreurs de supermarché etc.

  Mondial de foot : les go?teurs d'écrevisses font des heures supplémentaires

  Selon les derniers chiffres disponibles, les plateformes de commerce en ligne telles que Tianmao, Hema, Koupi et Ele.me ont déjà franchi le cap des 100 millions d'écrevisses vendues. Avec l'essor des commandes d'écrevisses sur internet, les ? go?teurs d'écrevisses ? comme on les appelle, sont devenus une profession à part entière.

  Dans l'usine de conditionnement des écrevisses de Qianjiang, dans le Hubei, Qu Yunxiao, 25 ans et originaire du Shandong, est une go?teuse d'écrevisses professionnelle. Tous les jours, elle écaille et go?te des écrevisses avant de consigner dans un registre leur forme, leur couleur, leur go?t et à quel point elles sont épicées.

  Un go?teur d'écrevisses mangerait en moyenne un kilo de crustacés chaque jour, un chiffre qui peut monter à 2,5 kilos chez certains go?teurs. Avec le lancement de la Coupe du monde de football, les ventes d'écrevisses se sont envolées, amenant les go?teurs à travailler parfois jusqu'à 2 heures du matin. Pour Qu Yunxiao, manger une centaine d'écrevisses au quotidien n'a rien d'anormal, même si elle avoue ne plus en manger en dehors de ses heures de travail.

  Mondial de foot : un jeune coursier livre 300 bouteilles de bières en une seule fois

  Le 17 juin, vers sept heures du soir, un peu avant le match opposant le Costa Rica à la Serbie, la plateforme Ele.me enregistrait une commande un peu particulière : 20 amateurs de football installés dans un centre commercial du district de Putuo à Shanghai ont commandé dans l'urgence 300 bouteilles de bières. Il s'agit de la plus grosse commande de bière en une fois pour un livreur de la plateforme Ele.me depuis le début de la Coupe du monde.

  Finalement, les supporters ont pu lever tous ensemble leur verre et trinquer tout en regardant leur match de foot. Chaque jour, ce sont des dizaines de milliers de livreurs qui, comme Wu Yingbing, le gar?on qui s'est occupé de la livraison des 300 bières, parcourent les rues des grandes villes chinoises, alors qu'il est neuf ou dix heures passées, pour livrer les commandes des clients.

  Mondial de foot : les objets souvenirs confectionnés par des ouvrières chinoises

  Deux mois avant le coup de sifflet du premier match de la Coupe du monde de football, le comité d'organisation s'est rendu compte que la Russie n'était pas en capacité de produire les grandes mascottes (deux mètres de haut) qui devaient servir lors du mondial et notamment pour la cérémonie d'ouverture du championnat. Finalement, le comité a trouvé une solution : Taobao.

  Il fut d'abord décidé que Zabivaka, le nom que porte la mascotte de la Coupe du monde, serait un loup des plaines de Russie. Une fois contacté, Alibaba a procédé à une évaluation rapide du projet, passant au crible, associant et arrangeant les différentes solutions avant de déterminer les usines et les ouvriers qui seraient chargés de produire la mascotte. Désormais, on compte une trentaine d'ateliers manufacturiers qui, répartis dans une dizaine de provinces comme l'Anhui, le Hunan ou le Guangdong, ont assuré la production des différentes pièces de la mascotte : les tiges en acier, le revêtement, les tissus et le coton. Mais surtout, la majorité des ouvriers ayant pris part à la production étaient en réalité des milliers d'ouvrières qui ont travaillé dans les usines des régions du centre-ouest de la Chine.

source:  xinhua       éditeur: Jing       
       Photos
Découverte d'un complexe de 73 tombes anciennes dans le Henan Hubei : l'art de la broderie de l'ethnie Tujia
Découverte d'un complexe d... Hubei : l'art de la broderi...
La foire de Canton se cl?ture avec un nombre de contrats en hausse TIM截图20171106140530.png
La foire de Canton se cl?t... Arrivée de Donald Trump au...
       La une
Un groupe de 40 touristes chinois attaqué et dévalisé près de Paris
Lancement du compte à rebours du premier Salon international des importations de Chine
La banque centrale injecte des liquidités sur le marché en octobre
La Chine atteint de nouveaux sommets dans la construction de ponts routiers et ferroviaires
Xi Jinping ordonne à l'armée d'améliorer sa préparation au combat
La Chine atteint de nouveaux sommets dans la construction de ponts routiers et ferroviaires
Copyright@China Youth Computer Information Network.All rights reserved.
Reproduction In whole or In part without permission is prohibited.