中文 | English | Fran?ais | 日本語
Accueil  |   Tableaux  |   Chine  |   Monde  |   Economie&Vie  |   Culture&Mode  |   Tourisme&Gastronomie  |   Sports
En Chine, de plus en plus de "colibris" s'engagent pour l'environnement (REPORTAGE)
http://fr.youth.cn     2017-08-30 10:09:00
 

  BEIJING, 30 ao?t (Xinhua) -- "Il ne suffit pas de parler seulement de la protection de l'environnement en Chine. J'essaie désormais de présenter l'écologie dans un sens plus large à tout le monde", a plaidé Xu Gefei, directrice générale de Hachette-Phoenix, une maison d'édition sino-fran?aise, lors du forum "Respect de l'environnement" à la Foire internationale du livre de Beijing 2017.

  Avec sa conviction écologiste, Mme Xu a présenté au public le livre Cette vie phénoménale, premier tome de la série "La vie" qui traite les sujets concernant la Terre, la vie et l'environnement, thèmes majeurs du monde d'aujourd'hui et préoccupations du gouvernement chinois.

  Comme Mme Xu l'écrit dans la postface, Colibris, une association fran?aise voulant promouvoir les pratiques écologiques, l'a inspirée avec la fable amérindienne du colibri qui jette de petites gouttes d'eau afin d'éteindre un grand feu. Créé en 2007, Colibris se mobilise pour batir une société verte et humaine.

  "Après avoir lu la fable du colibri, j'ai été touchée par la phrase 'je fais ma part pour éteindre le feu'. D'ailleurs, dans le métro parisien, une publicité m'a encore bouleversée en montrant un oiseau de mer ayant avalé une bouteille plastique. Et puis je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose pour notre planète", a-t-elle raconté.

  "Nous sommes solidaires face à la protection de l'environnement", a-t-elle répondu lors d'une interview accordée à Xinhua.

  En tant que membre de la société civile, elle découvre la relation entre la vie et la nature en repensant ce que sont les déchets et le recyclage. En tant que directrice générale d'une maison d'édition internationale, elle voudrait que ce message de protection de l'environnement soit transmis aux lecteurs de fa?on plus compréhensible et profonde.

  "Je fais ma part pour protéger l'environnement", a-t-elle résumé.

  Des graines incrustées dans le marque-page offert avec son livre font figure de petite surprise de cette maison d'édition pour éveiller l'opinion publique à l'écologie.

  De fait, Mme Xu n'est pas la seule militante écologiste dans le domaine de l'édition. Confrontés aux défis de la consommation excessive de bois et la pollution liée aux procédés d'impression, certains dans ce secteur ont décidé de réagir.

  Zhang Dong, fondateur de la maison d'édition chinoise La Chenille, a ainsi proposé lors du forum de publier davantage de livres certifiés par le FSC (Forest Stewardship Council), un label environnemental, assurant que la production de bois respecte les procédures censées garantir une gestion durable des forêts.

  Par ailleurs, la Foire internationale du livre de Beijing 2017 accueille également des publications dans le cadre de la construction de la Route de la Soie verte. Il est vrai que la protection de l'environnement est devenue un sujet central non seulement pour le gouvernement chinois mais aussi pour les Chinois ces dernières années.

  Zhang Jinhua, un responsable du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), a indiqué lors du forum que "la vie est étroitement liée à la nature. L'homme en tant qu'individu ou membre d'une société fait partie de la nature. Chacun d'entre nous prend sa part de responsabilité dans le respect de l'environnement".

  "La Chine est de plus en plus consciente de cette importance et beaucoup d'individus et d'organisations non gouvernementales ont lancé des projets écologiques. Il est nécessaire que cette idée s'implante dans la vie quotidienne de chacun. Un geste simple fait un changement énorme dans le monde, tel que l'utilisation réduite des sacs plastiques", a-t-il affirmé.

  A travers les personnes engagées et les projets verts internationaux, de plus en plus de coopération potentielle au niveau non gouvernemental entre la Chine et la France est ainsi envisagée. Cela encourage également le développement de la protection de l'environnement et la lutte contre la pollution en Chine. Mme Xu voudrait faire davantage connaissance avec d'autres "colibris" en espérant en trouver enfin un peu partout en Chine.

source:  Xinhua       éditeur: JING       
       Photos
untitled_副本.png 132139924_title0h_副本.jpg
David Beckham a signé pour... Un séisme de magnitude 6,7...
132140895_title0h_副本.jpg 132138532_title0h_副本.jpg
Salon international de la r... Carrefour réaffirme sa con...
       La une
两性养生:床上女人最不能忍受的4件事
9种“性感”诱惑 让男人欲罢不能
法国性感女星巨乳 有人称不如日本女优大(图)
德国色情场所的特色房 SM房内衣房应有尽有
法媒:中国推进改革才能破解民生难题
法国记者:十八大后中法关系必将进入新阶段
Copyright@China Youth Computer Information Network.All rights reserved.
Reproduction In whole or In part without permission is prohibited.